Bible StudyFeatured

La violence et la guerre : le deuxième cavalier

Beaucoup de gens ont appris que Jésus-Christ pouvait revenir à n’importe quel moment – même cette nuit ! Pourtant, la Bible révèle quelque chose de très différent ! Jésus demanda à Ses disciples de veiller, car Son second Avènement serait précédé par une série d’événements identifiables. Il utilisa les symboles de quatre cavaliers pour dépeindre les grands événements mondiaux, qui s’intensifieront et deviendront incontrôlables, juste avant Son retour. Jésus affirma qu’à la fin des temps, le deuxième cavalier – monté sur un cheval roux et brandissant une grande épée – enlèverait « la paix de la terre, afin que les hommes s’égorgent les uns les autres » (Apocalypse 6 :3-4). La triste réalité des nouvelles de notre monde moderne témoigne que, les prophéties des temps de la fin – la montée de la violence et des guerres – s’accomplissent aujourd’hui !

Lorsque les disciples demandèrent à Jésus : « Quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (Matthieu 24 :3), Il leur répondit : « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres […] Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume […] Tout cela ne sera que le commencement des douleurs » (Matthieu 24 :6-8 ; Marc 13 :7-8 ; Luc 21 :8-10). Des guerres ont éclaté tout au long de l’Histoire, mais au cours du siècle dernier, l’étendue et la magnitude des guerres destructives ont atteint des niveaux sans précédent. L’historien Philippe Gigantes dresse le bilan suivant pour le 20ème siècle : « Il y a eu les deux guerres mondiales ; la guerre froide ; de nombreuses guerres moins importantes ; une grande dépression ; deux régimes monstrueux et leur chute – le nazisme et le communisme – la dé colonisation ; des carnages de masses ; des avions de guerre ; des bombes atomiques… » (Power and Greed, page 187. C’est nous qui traduisons tout au long de cet article). Le nombre de morts pendant la Première Guerre mondiale s’élève à plus de 8,5 millions ; pendant la Deuxième Guerre mondiale, il y eut plus 14 millions de soldats et 27 millions de civils morts. De plus, Joseph Staline et Mao Zedong tuèrent, chacun, au moins 50 millions de leurs compatriotes, lorsqu’ils établirent un Etat communiste. Jamais auparavant, des guerres n’éclatèrent à l’échelle mondiale, faisant autant de morts !

La prédiction de Jésus : « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume » est une description précise de ce qui se passe, aujourd’hui. Dans la Bible, le mot grec traduit par nation – ethnos – se réfère à un peuple, à une race, à une tribu ou à un groupe ethnique. Et, le mot grec traduit par royaume – basileia – signifie une nation, un royaume ou un empire. Jésus prophétisa que des conflits ethniques et des guerres entre nations feraient la une des journaux, aux temps de la fin. Le professeur Samuel Huntington, de l’université d’Harvard, observa que « les rivalités entre les superpuissances ont fait place au choc des civilisations […] entre des peuples appartenant à des groupes culturels différents […] le premier et le plus grand des dangers de l’apparition d’une politique mondiale [sera] des  conflits entre des groupes de civilisations différentes […] les conflits entre les civilisations représentent la plus grande menace pour la paix mondiale » (The Clash of Civilisations, pages 13, 28). Les litiges religieux et ethniques sont au cœur de la plupart des violents conflits de ces vingt dernières années – en Afrique, dans les Balkans, au Moyen-Orient, à travers l’Asie, dans le Pacifique et en Amérique du Sud.

L’apôtre Paul nous a prévenu que, « dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains […] insensibles [sans affection naturelle], déloyaux [impitoyables] […] cruels » (2 Timothée 3 :1-5). Ces mots décrivent ce que nous avons pu voir à l’échelle mondiale, au cours de ces dernières années. En Afrique, des membres d’une même tribu violent, mutilent et attaquent à la machette les tribus voisines, jusqu’à la mort (y compris les femmes et les enfants) ; les viols et les terribles massacres ethniques dans les Balkans ; des bombes humaines qui se font exploser dans des bus bondés ; des avions transportant des civils qui explosent en plein ciel, ou qui sont délibérément dirigés contre des bâtiments ! Le terrorisme international s’est imposé à l’aube du  21ème siècle. Jamais auparavant, il n’y eut d’individus en possession de puissants explosifs et d’armes bactériologiques capables d’intimider les grandes puissances. Les armes de destruction massive sont devenues des mots familiers, aujourd’hui !

Face à cet environnement de terreur internationale et de menaces de chantages nucléaires des Etats criminels, des nations autrefois redoutables commencent à se réarmer ! Le Japon est en train de modifier sa constitution, afin de permettre à ses forces d’être déployées hors du Japon. L’Allemagne a déjà commencé à participer à des actions militaires à l’extérieur de l’Allemagne. L’Europe – le lieu de nombreux conflits sanglants – est en train de créer sa propre armée sous les auspices de l’Union européenne. Bien que ces forces soient organisées pour le « maintien de la paix », elles seront capables de mener des guerres ! Un développement parallèle et inquiétant est que ces nations modernes veulent, de plus en plus, intervenir militairement dans les affaires des autres nations, sous le label de « prévention  des conflits ».

Dans une autre prophétie relative aux temps de la fin, l’apôtre Paul prophétisa que « le jour du Seigneur viendra comme un voleur [à l’improviste] dans la nuit. Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra » (1 Thessaloniciens 5 :2-3). Au cours des dernières décennies, nous avons été témoins de la tenue de conférences pour la paix, des prières pour la paix et des marches pour la paix. Le pape encouragea les gens à allumer des cierges pour la paix, mais le monde devient plus dangereux, chaque jour ! C’est exactement ce que le prophète Jérémie avait prédit, il y a plus de 2500 ans. Dans ces prophéties, qui s’appliquent aussi bien à l’époque de Jérémie qu’à l’avenir, il écrivit : « Depuis le prophète jusqu’au sacrificateur, tous usent de tromperie […] Paix !  paix ! disent-ils ; et il n’y a point de paix » (Jérémie 6 :13-14 ; 8 :10-11). Nous sommes témoins de cela, aujourd’hui !

Jésus fit d’autres prédictions au sujet des conditions qui prédomineraient juste avant Son retour. Bien qu’Il nous ait prévenu que personne ne peut connaître « le jour ou l’heure » de Son Avènement, Il nous a averti que « ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme » (Matthieu 24 :36-39). Les Ecritures révèlent qu’à l’époque de Noé, « la terre était pleine de violence […] car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre » (Genèse 6 :9-13). Aujourd’hui, notre société est imprégnée par la violence – dans les médias, dans les foyers, dans les écoles, dans les communautés et sur la scène mondiale : la violence est partout ! A cause de l’escalade de la violence, des guerres et de la détérioration des valeurs divines, Jésus explique que « si ces jours n’étaient abrégés [par le retour du Christ], personne [nulle chair] ne serait sauvé » (Matthieu 24 :21-22). Jésus avait clairement prévu la possibilité d’un cosmocide, qui deviendrait un réel danger avec l’apparition de la bombe atomique au milieu du 20ème siècle !

Aujourd’hui, ceux qui étudient les affaires internationales partagent les mêmes inquiétudes. Peu après l’invasion de l’Irak, le journaliste canadien, Robert Harvey, (ancien membre du Parlement canadien), fit ce commentaire : « La Quatrième Guerre mondiale a-t-elle éclatée ? […] Le monde est devenu beaucoup plus dangereux qu’il ne l’était il y a un demi-siècle […] sans un nouvel ordre mondial, il n’y aura plus d’ordre mondial […] la fin du monde – l’anarchie mondiale […] est une éventualité réelle si l’Amérique et ses alliés ne se montrent pas à la hauteur […] les conséquences de ne pas agir à temps seront terrifiantes » (Global Disorder, pages xiii, xxxii, 456).

Nous vivons à une époque dangereuse, mais les nouvelles ne sont pas toutes mauvaises ! Jésus conclut Ses prophéties des temps de la fin par une note positive, en disant : « Quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche » (Luc 21 :28-33). A l’époque de Noé, Dieu mit fin à la corruption et à la violence de l’humanité par un déluge, mais Il sauva Noé et sa famille pour repeupler la terre. Dans les années à venir, Dieu interviendra à nouveau pour mettre fin aux comportements corrompus humains et à la violence mondiale. Cette fois-ci, Jésus-Christ viendra pour établir le Royaume de Dieu sur cette terre. Les prophéties importantes au sujet des événements, qui auront lieu juste avant le second Avènement du Christ, sont en train de s’accomplir aujourd’hui ! Reconnaissez-vous les  signes ? Serez-vous prêt ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *